Un coussin malin au format XXL

Avec son air malicieux, ce coussin chat est à la fois accueillant et amusant. 

C’est Marine Peyre, célèbre designer,  qui a signé pour Gautier le design de ce coussin accueillant et ultra confortable. Et avec son format XXL, il se plie aux 4 volontés de ses propriétaires !

Garnissage  fibre 100% polyester. Support textile : 100% polyester.  Dimensions : 150 cm L x 35 cm H x 52 cm P

 Prix : 179 €- Retrouvez-le dans le réseau de magasin Gautier
Surtout ne partez pas sans vous abonner !

Faites entrer la lumière avec un Bow-window

Vous rêvez de faire entrer la lumière et de profiter du spectacle de la nature, mais sans avoir  la possibilité ou les moyens de construire une véranda ? Qu’à cela ne tienne, le Bow-window est fait pour vous !

À la différence d’une simple fenêtre ou d’une baie vitrée, le Bow-window constitue une avancée en saillie vers l’extérieur. Également appelé oriel, fenêtre en baie ou encore fenêtre à encorbellement, il se compose de plusieurs pans vitrés. Ceux-ci peuvent former un demi-cercle, mais aussi un rectangle ou encore un polygone, autorisant toutes les fantaisies architecturales, des plus classiques aux plus modernes.

Le Bow-window se pose aussi bien au rez-de-chaussée qu’en étage pour gagner de précieux m2 et offrir une vue à nulle autre pareille sur l’extérieur. Modulable en taille et  profondeur, il laisse non seulement entrer un flot de lumière, mais ajoute beaucoup de cachet à la pièce. Côté matériaux, vous aurez le choix entre le PVC, l’acier, le fer forgé ou le bois.

Si on y installe souvent une banquette, le Bow-window peut également abriter un comptoir ou un bureau. Attention, son occultation demandera des stores ou des rideaux spécifiquement adaptés.

À noter : le Bow-window modifiant, entre autres, l’aspect de la façade, il vous faudra déposer une demande de permis de construire.

Crédit photos Turpin-Longueville – À partir de 3 000 € le mètre linéaire.

 

Ne partez pas sans vous abonner, un petit clic sur le bouton bleu et le tour est joué !

Un jour, un cadeau de Noël : une méridienne qui invite au repos

Aussi haute en couleurs que confortable, cette méridienne donnera envie de s’y lover pour y boire un chocolat chaud ou y bouquiner. 

Aujourd’hui très tendance, la méridienne est un meuble dont les origines remontent à l’Antiquité.  Revêtue de velours, elle nous invite à la détente et au repos.

La méridienne Scala de Maisons du Monde possède une structure en pin, contreplaqué et panneau de fibres de bois. Ses pieds sont en pin teinté wengé, vernis nitrocellulosique satiné.

Dimensions : Longueur  88 x Largeur  186 x Hauteur 89 cm

Prix : 499 € – Retrouvez-la ici.

Canapé méridienne

Pour vous abonner, cliquez sur le bouton bleu…

Bien choisir sa cheminée ou son poêle

Les dépenses de chauffage pèsent chaque année plus lourd dans le budget. Pour lier le plaisir du feu à une solution de chauffage efficace, économique et esthétique, faîtes le plein de conseils pratiques sur les nouveaux poêles et cheminées.

Cheminées et inserts créent le spectacle

Disons le tout de suite, avec les cheminées à foyer ouvert, c’est presque 90 % de la chaleur qui s’envole littéralement en fumée. D’autant qu’à ce rendement de seulement 10 % s’ajoute une importante consommation de bois. Reste le magnifique spectacle du feu et l’odeur à nulle autre pareille.

Le rendement est le rapport entre la quantité d’énergie consommée et celle produite par l’émetteur de chaleur.

Avec les cheminées à foyer fermé, la chaleur est produite par rayonnement à travers la vitre et par convection à travers des grilles de soufflage. Le rendement augmente ainsi et passe à plus de 80 %, pour une consommation de bois 4 fois moindre. Autres atouts : une autonomie importante, soit une dizaine d’heures, et la possibilité de distribuer la chaleur dans plusieurs pièces via des gaines calorifugées. En outre, ni les fumées ni les poussières ne se répandent dans la pièce. Sachez par contre que les cheminées à foyer fermé sont à prévoir dès la construction ou dans le cadre d’une rénovation importante.

Les inserts peuvent, comme leur nom l’indique, se glisser dans presque toutes les cheminées à foyer ouvert existantes pour en faire grimper le rendement à plus de 80 %. À la différence des foyers fermés, les inserts n’ont pas d’avaloir pour faire monter la chaleur dans la hotte. Souvent plus petits que ces derniers, les inserts sont idéaux dans le neuf comme en rénovation. Leur inconvénient est principalement d’ordre esthétique par rapport à des cheminées à foyer ouvert.

Comptez de 500 € pour un insert à plus de 4 500 € pour une cheminée à foyer ouvert ou fermé design. 

Des poêles qui allient puissance de chauffe et autonomie

Loin des poêles d’antan synonymes de corvées de bois et de matins frisquets, les poêles nouvelle génération se hissent désormais au rang de véritables appareils de chauffage, économies d’énergie en plus. Des plus classiques aux plus contemporains, ils peuvent se glisser dans tous les intérieurs en offrant des rendements qui dépassent les 85 %.

Tout comme les inserts, les poêles chauffent à la fois par convection et rayonnement. Un rayonnement qui peut être diffusé directement à partir des parois métalliques du corps de chauffe ou, pour les poêles à accumulation (également appelés poêles de masse), à partir d’un matériau emmagasinant la chaleur comme la faïence, la stéatite (une roche volcanique), la brique réfractaire, etc. Leur autonomie peut ainsi atteindre 20 heures.

Les poêles à pellets, qui brûlent non pas des bûches mais des granulés, dépassent largement cette limite avec une autonomie jusqu’à 5 jours, et ce grâce à leur réserve libérant progressivement le combustible. Autres atouts : un allumage et une extinction programmables, ainsi qu’un réglage par thermostat pour adapter leur puissance de chauffe aux besoins de la pièce. Un bémol cependant, le prix, qui est bien supérieur à la fois pour l’appareil et pour le combustible.

Le prix des poêles varie considérablement en fonction des modèles, de leur puissance de chauffe et de leur autonomie : de 400 € pour un poêle traditionnel à plus de 10 000 € pour un poêle à pellets. 

 

Dernier avantage, et non des moindres, certains modèles de cheminées, inserts et poêles ouvrent droit au crédit d’impôt pour la transition énergétique. Consultez notre article sur le sujet. 

 

Photo : cheminée Antefocus. http://www.focus-creation.com

Intégrez virtuellement vos radiateurs dans votre intérieur

Radiateur Acova MyACOVA3D

Une nouvelle application mobile de réalité augmentée permet d’intégrer virtuellement près de 500 radiateurs et sèche-serviettes en 3D dans son intérieur ! 

Avec l’application mobile MyACOVA3D à télécharger sur smartphones et tablettes, rien de plus simple que de choisir son radiateur en accord avec ses besoins en termes de chauffage, mais aussi de décoration.

Intégrer virtuellement son radiateur : mode d’emploi

Après avoir déterminé le modèle de radiateur qui vous intéresse, ajoutez-le à vos favoris. Puis positionnez le marqueur à l’endroit où vous souhaitez le placer et pointer la tablette ou le Smartphone dans sa direction : le radiateur apparaît en 3D à l’emplacement désigné ! Vous pourrez ensuite le déplacer, modifier sa couleur, prendre une photo et même l’envoyer par email.

 

Des carreaux qui s’affichent en portes de placard

Porte placard Coulidoor carreaux ciment

Les carreaux de ciment, c’est la tendance du moment ! Inventés en Ardèche au milieu du XIXe siècle, ils sont obtenus à partir d’un mélange de chaux, d’argile, de sable et d’eau. Au naturel ou parfaitement imités, on les retrouve aux murs comme au sol. Plus inattendu, les voici dans la chambre ou au salon… sur des portes de placard. Leur prix : 2 362 € (dimensions de chaque vantail : H. 2500 x L. 2000 mm)  www.coulidoor.fr 

 

Des sorcières dans nos maisons pour Halloween

À l’origine célébrée par les Celtes, la fête d’Halloween a été importée aux États-Unis par les Irlandais. Celle dont le nom est la contraction de « All hallows Eve », soit la veille de tous les Saints, fait aujourd’hui partie de notre culture populaire. Mais qu’en pensent réellement les Français ? Une enquête vous dit tout.

Réalisée par budget-maison.com et Prixmaison.fr, cette enquête révèle que 46 % des sondés considèrent Halloween comme une fête commerciale, contre 21% qui la voient comme une fête parmi d’autres. 19% la réduisent à une fête pour enfants et seuls 12% prennent Halloween pour un moment d’amusement. Enfin, ils seront 31% à garder la porte fermée en cas de visite… Sic !

On remarquera au passage que 18 % du panel croient aux maisons hantées, dont 43% qui en ont réellement peur !

 Top 3 des décorations d’Halloween

Plus des trois quarts des sondés (78 %) ne décorent que leur salon pour Halloween. Ils sont ainsi une minorité à décorer davantage à l’intérieur (45%) ou à l’extérieur (37%). Avec, au top 3 des décorations la citrouille, que 59 % des sondés choisissent de customiser eux-mêmes. Viennent ensuite les toiles d’araignée et les sorcières. Le tout pour un budget moyen en matière de déco de 28 €.  On est encore loin du budget de Noël. Même si ces deux fêtes ont en commun d’être impactées par l’aspect commercial.

Enquête réalisée par http://budget-maison.com et http://prixmaison.fr en septembre 2017, sur un échantillon de 1786 personnes âgées de 18 ans à 60 ans sondés via les réseaux sociaux et Google Form.

Cheminée tout feu tout flamme

Cheminée HOT design

Loin des classiques cheminées d’antan, ce modèle à foyer central peut se glisser dans tous les intérieurs, y compris les plus contemporains. Une commande électrique permet même d’abaisser ou de relever la hotte, pour passer à volonté d’un feu fermé à une cheminée ouverte. Modèle Artimat Hot, prix sur demande. http://www.donbardesign.com