Maison connectée : c’est déjà demain !

Dans cette maison du futur, domotique et connectivité deviennent le maître mot. De la douche sonore au robot domestique Buddy en passant par le pilotage du chauffage, du lave-linge ou des volets, avec le concept Yrys by MFC, tout est prévu !

Imaginez une dalle sonore (Placo®) installée dans le plafond qui permet au son de rester confiné dans un étroit faisceau, de façon à « inonder » la personne se trouvant dessous, sans gêner les autres occupants de la pièce.

Douche sonore  – Concept Yrys by MFC
Douche sonore Placo Saint Gobain – Concept Yrys by MFC

 

 

 

 

 

 

Imaginez le four, le lave-vaisselle, le lave-linge, le sèche-linge, le réfrigérateur, la hotte et la table de cuisson qui envoient des informations et peuvent être gérés à distance. Programmation, conseils, contrôle, entretien… tout se pilote.

Home Connect de Bosch – Concept Yrys by MFC

 

 

 

 

 

D’autres se font ludiques, à l’image du robot Buddy. Cet assistant de vie domestique pilote à distance, obéit aussi à la commande vocale et interagit avec les objets connectés pour réaliser les actions demandées.

Robot Buddy – Concept Yrys by MFC

Pour en savoir plus, c’est ici

Bien choisir sa cheminée ou son poêle

Les dépenses de chauffage pèsent chaque année plus lourd dans le budget. Pour lier le plaisir du feu à une solution de chauffage efficace, économique et esthétique, faîtes le plein de conseils pratiques sur les nouveaux poêles et cheminées.

Cheminées et inserts créent le spectacle

Disons le tout de suite, avec les cheminées à foyer ouvert, c’est presque 90 % de la chaleur qui s’envole littéralement en fumée. D’autant qu’à ce rendement de seulement 10 % s’ajoute une importante consommation de bois. Reste le magnifique spectacle du feu et l’odeur à nulle autre pareille.

Le rendement est le rapport entre la quantité d’énergie consommée et celle produite par l’émetteur de chaleur.

Avec les cheminées à foyer fermé, la chaleur est produite par rayonnement à travers la vitre et par convection à travers des grilles de soufflage. Le rendement augmente ainsi et passe à plus de 80 %, pour une consommation de bois 4 fois moindre. Autres atouts : une autonomie importante, soit une dizaine d’heures, et la possibilité de distribuer la chaleur dans plusieurs pièces via des gaines calorifugées. En outre, ni les fumées ni les poussières ne se répandent dans la pièce. Sachez par contre que les cheminées à foyer fermé sont à prévoir dès la construction ou dans le cadre d’une rénovation importante.

Les inserts peuvent, comme leur nom l’indique, se glisser dans presque toutes les cheminées à foyer ouvert existantes pour en faire grimper le rendement à plus de 80 %. À la différence des foyers fermés, les inserts n’ont pas d’avaloir pour faire monter la chaleur dans la hotte. Souvent plus petits que ces derniers, les inserts sont idéaux dans le neuf comme en rénovation. Leur inconvénient est principalement d’ordre esthétique par rapport à des cheminées à foyer ouvert.

Comptez de 500 € pour un insert à plus de 4 500 € pour une cheminée à foyer ouvert ou fermé design. 

Des poêles qui allient puissance de chauffe et autonomie

Loin des poêles d’antan synonymes de corvées de bois et de matins frisquets, les poêles nouvelle génération se hissent désormais au rang de véritables appareils de chauffage, économies d’énergie en plus. Des plus classiques aux plus contemporains, ils peuvent se glisser dans tous les intérieurs en offrant des rendements qui dépassent les 85 %.

Tout comme les inserts, les poêles chauffent à la fois par convection et rayonnement. Un rayonnement qui peut être diffusé directement à partir des parois métalliques du corps de chauffe ou, pour les poêles à accumulation (également appelés poêles de masse), à partir d’un matériau emmagasinant la chaleur comme la faïence, la stéatite (une roche volcanique), la brique réfractaire, etc. Leur autonomie peut ainsi atteindre 20 heures.

Les poêles à pellets, qui brûlent non pas des bûches mais des granulés, dépassent largement cette limite avec une autonomie jusqu’à 5 jours, et ce grâce à leur réserve libérant progressivement le combustible. Autres atouts : un allumage et une extinction programmables, ainsi qu’un réglage par thermostat pour adapter leur puissance de chauffe aux besoins de la pièce. Un bémol cependant, le prix, qui est bien supérieur à la fois pour l’appareil et pour le combustible.

Le prix des poêles varie considérablement en fonction des modèles, de leur puissance de chauffe et de leur autonomie : de 400 € pour un poêle traditionnel à plus de 10 000 € pour un poêle à pellets. 

 

Dernier avantage, et non des moindres, certains modèles de cheminées, inserts et poêles ouvrent droit au crédit d’impôt pour la transition énergétique. Consultez notre article sur le sujet. 

 

Photo : cheminée Antefocus. http://www.focus-creation.com

Votre crédit d’impôt pour la transition énergétique en 2017, 2018 et 2019

Qu’il s’agisse de vos équipements de chauffage ou d’isolation thermique, le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) permet de déduire de vos impôts 30% du montant des dépenses éligibles. Profitez-en tant qu’il en est encore temps !

Maintenu en 2017, légèrement restreint en 2018, le crédit d’impôt pour la transition énergétique devrait disparaître en 2019, remplacé par une prime. Raison de plus pour vous dépêcher d’en bénéficier.

Le CITE est un crédit d’impôt dont vous pouvez bénéficier dans le cadre de travaux d’économies d’énergie ou d’acquisition d’équipements permettant des économies d’énergie.

Les conditions pour bénéficier du crédit d’impôt pour la transition énergétique

Pour déduire de vos impôts 30% du montant de vos dépenses éligibles (hors main d’oeuvre, sauf exception), vous devez être propriétaire, locataire ou occupant à titre gratuit du logement concerné, qui se doit d’être votre habitation principale, achevée depuis plus de 2 ans.

Les équipements et matériaux doivent être fournis par une entreprise et respecter des caractéristiques techniques et de performance. Les travaux doivent quant à eux être réalisés par une entreprise ou par son sous-traitant. Pour certains d’entre eux, l’entreprise doit être certifiée RGE (Reconnu Garent de l’Environnement).

Les principaux travaux éligibles au crédit d’impôt pour la transition énergétique en 2017

  • Les chaudières à haute performance énergétique
  • Les chaudières à condensation
  • Les chaudières à micro-cogénération gaz
  • Les chaudières à granulés
  • Les poêles à bois, poêles à granulés et inserts
  • Les appareils de régulation de chauffage
  • Les chauffe-eaux solaires et thermodynamiques
  • Les pompes à chaleur air/eau et géothermiques
  • Le matériel d’isolation thermique des parois opaques (plancher, plafond, mur, toiture)
  • Le matériel d’isolation thermique des parois vitrées (fenêtre, porte-fenêtre, etc.)
  • Les volets isolants
  • Les portes d’entrée donnant sur l’extérieur
  • Le matériel de calorifugeage

Le montant maximum du crédit d’impôt pour la transition énergétique en 2017

Le montant des dépenses est plafonné à 8 000 € pour une personne célibataire, veuve ou divorcée et à 16 000 € pour un couple soumis à imposition commune. Cette somme est majorée de 400 € par personne à charge (200 € par enfant en résidence alternée).

Ce qui devrait changer en 2018 et en 2019

En 2018, le dispositif restera inchangé dans sa grande majorité, mais évoluera pour les chaudières et concernera les équipements bois, biomassse, géothermie, pompe à chaleur, solaire thermique, raccordement aux réseaux de chaleur et chaudières à condensation.

En 2019, le crédit d’impôt pour la transition énergétique pourrait être remplacé par une prime, versée dès l’achèvement des travaux afin que les ménages n’aient pas à avancer les fonds. En revanche, le montant du dispositif pourrait être relevé à 2 000 €, voire 3 000 € pour les ménages modestes s’équipant d’une chaudière à biomasse.

Intégrez virtuellement vos radiateurs dans votre intérieur

Radiateur Acova MyACOVA3D

Une nouvelle application mobile de réalité augmentée permet d’intégrer virtuellement près de 500 radiateurs et sèche-serviettes en 3D dans son intérieur ! 

Avec l’application mobile MyACOVA3D à télécharger sur smartphones et tablettes, rien de plus simple que de choisir son radiateur en accord avec ses besoins en termes de chauffage, mais aussi de décoration.

Intégrer virtuellement son radiateur : mode d’emploi

Après avoir déterminé le modèle de radiateur qui vous intéresse, ajoutez-le à vos favoris. Puis positionnez le marqueur à l’endroit où vous souhaitez le placer et pointer la tablette ou le Smartphone dans sa direction : le radiateur apparaît en 3D à l’emplacement désigné ! Vous pourrez ensuite le déplacer, modifier sa couleur, prendre une photo et même l’envoyer par email.

 

Cheminée tout feu tout flamme

Cheminée HOT design

Loin des classiques cheminées d’antan, ce modèle à foyer central peut se glisser dans tous les intérieurs, y compris les plus contemporains. Une commande électrique permet même d’abaisser ou de relever la hotte, pour passer à volonté d’un feu fermé à une cheminée ouverte. Modèle Artimat Hot, prix sur demande. http://www.donbardesign.com