Faites entrer la lumière avec un Bow-window

Vous rêvez de faire entrer la lumière et de profiter du spectacle de la nature, mais sans avoir  la possibilité ou les moyens de construire une véranda ? Qu’à cela ne tienne, le Bow-window est fait pour vous !

À la différence d’une simple fenêtre ou d’une baie vitrée, le Bow-window constitue une avancée en saillie vers l’extérieur. Également appelé oriel, fenêtre en baie ou encore fenêtre à encorbellement, il se compose de plusieurs pans vitrés. Ceux-ci peuvent former un demi-cercle, mais aussi un rectangle ou encore un polygone, autorisant toutes les fantaisies architecturales, des plus classiques aux plus modernes.

Le Bow-window se pose aussi bien au rez-de-chaussée qu’en étage pour gagner de précieux m2 et offrir une vue à nulle autre pareille sur l’extérieur. Modulable en taille et  profondeur, il laisse non seulement entrer un flot de lumière, mais ajoute beaucoup de cachet à la pièce. Côté matériaux, vous aurez le choix entre le PVC, l’acier, le fer forgé ou le bois.

Si on y installe souvent une banquette, le Bow-window peut également abriter un comptoir ou un bureau. Attention, son occultation demandera des stores ou des rideaux spécifiquement adaptés.

À noter : le Bow-window modifiant, entre autres, l’aspect de la façade, il vous faudra déposer une demande de permis de construire.

Crédit photos Turpin-Longueville – À partir de 3 000 € le mètre linéaire.

 

Ne partez pas sans vous abonner, un petit clic sur le bouton bleu et le tour est joué !

Un jour, un cadeau de Noël : des vasques en formes et en couleurs

Avec ces vasques en céramique, vous aurez le choix des formes comme des couleurs pour un point d’eau chic et original.

Grâce au Cerafin, une céramique d’une extrême finesse, ces vasques tout en délicatesse affichent des formes arrondies, asymétriques, rectangulaires, trapèzes ou ovales.

À ces formes s’ajoutent 5 coloris au choix : blanc, edelweis, ainsi que mat, taupe, vision et noir en finition  mat.

Vasque à poser Outline de Vitra, L 400 à 625 mm.

Prix : à partir de 644 € – Retrouvez-les ici

Pour être sûr de ne rater aucun article, il suffit d’un petit clic sur le bouton bleu.

 

Intégrez virtuellement vos radiateurs dans votre intérieur

Radiateur Acova MyACOVA3D

Une nouvelle application mobile de réalité augmentée permet d’intégrer virtuellement près de 500 radiateurs et sèche-serviettes en 3D dans son intérieur ! 

Avec l’application mobile MyACOVA3D à télécharger sur smartphones et tablettes, rien de plus simple que de choisir son radiateur en accord avec ses besoins en termes de chauffage, mais aussi de décoration.

Intégrer virtuellement son radiateur : mode d’emploi

Après avoir déterminé le modèle de radiateur qui vous intéresse, ajoutez-le à vos favoris. Puis positionnez le marqueur à l’endroit où vous souhaitez le placer et pointer la tablette ou le Smartphone dans sa direction : le radiateur apparaît en 3D à l’emplacement désigné ! Vous pourrez ensuite le déplacer, modifier sa couleur, prendre une photo et même l’envoyer par email.

 

Robinetterie : apprivoiser l’eau

Robinetterie Grohe

Du plus économique au plus coûteux, du plus économe en H2O au plus pratique, découvrez tous les avantages… et les inconvénients des 3 grands types de robinets de salle de bain. 

Le classique robinet mélangeur

Le mélangeur est le plus classique, et le plus économique à l’achat, des robinets de salle de bain. Il est doté de deux poignées, l’une pour l’eau chaude, l’autre vous l’aurez compris pour l’eau froide.

S’il conviendra parfaitement aux amoureux du rétro, le principal inconvénient de ce type de robinetterie tient au réglage de la température de l’eau. Il vous faudra en effet tâtonner avant d’obtenir la température idéale, entraînant un certain gaspillage d’eau.

Vous devrez débourser de 10 € pour le modèle le plus simple à plus de 100 € pour un modèle design.

L’unique robinet mitigeur

Le mitigeur est le seul robinet de salle de bain à commande unique. Une seule poignée ou manette permet donc de régler à la fois le débit (en la manoeuvrant de haut en bas) et la température de l’eau (en la manoeuvrant de gauche à droite).

Facile à utiliser, y compris par les enfants, le réglage de la température reste cependant imprécis. Attention donc au risque de brûlure avec une eau trop chaude !

Vous devrez débourser de 40 € à plus de 100 € selon le modèle choisi. 

Le si pratique robinet thermostatique

Avec le mitigeur thermostatique, retour aux deux poignées à manoeuvrer. Mais cette fois, l’une permet de régler le débit de l’eau, l’autre sa température. Un blocage à 38° (on vous rassure facilement déblocable si vous souhaitez ajouter de l’eau bien chaude dans votre bain par exemple) prévient les risques de brûlures et évite les changements si désagréables de température, même en cas de baisse de pression.

Mais comme le mitigeur thermostatique ne peut pas avoir que des qualités, son prix est plus élevé que celui des autres robinets. Il craint également le calcaire.

Vous devrez débourser de 60 € à plus de 150 € selon les modèles. 

 

Photo Grohe – http://www.grohe.com